Je fais surement partie de celles qui se posent des tonnes de questions te pour qui rien n'est évident.

Rencontrer mon bébé n'a rien eu d'évident, j'ai trouvé cela difficile, contraignant et pas du tout inné. Je n'ai pas été submergée d'amour à la naissance, j'ai plutôt été submergée d'un IMMENSE sentiment d'incompétence...

Et puis, j'ai regardé cet enfant, je l'ai aimé, mais n'ai pas réussi à sentit vraiment qu'il était MON fils. Il a son visage à lui, son caractère, ses expressions, rien de moi dans tout ca.

Et puis...

Et puis il a aimé son mobile Ikea. Aimer est un mot faible. ce mobile le calme, le passionne, ne l'énerve jamais, il ne s'en lasse pas.

Alors oui, c'est idiot, j'en suis parfaitement consciente, mais autour de moi, beaucoup se moquent de ma passion Ikéa... alors quand je le vois jouer des minutes entières (faut pas exagérer, ca reste un bébé...): je me dis, oui, c'est bien mon bébé, on partage quelque chose : un mobile ikéa.

oura 491