La veille de mon accouchement, je courrais les magasins de bricolage pour acheter peinture, poignées de portes... bref pour essayer de finir les travaux qui m'auront tenu compagnie pendant toute ma grossesse... (et même après mais c'est un autre sujet).

La semaine d'avant, une copine était passée dejeuner à la maison, nous avions tenté d'avoir une discussion entre deux questions sur la pose du carrelage ou un raccordement électrique. Bref, en synthèse, elle m'avait dit : tu n'es absolument pas prête!

Je ne m'en suis pas rendue compte sur le coup, mais elle avait oh combien raison... La poussette ne rentrait pas dans ma voiture, la nacelle non plus, je n'avais pas lavé les pyjamas ni mis des draps dans le lit. Et c'est là qu'elle m'a dit : non mais il te faut un porte bébé. Et une écharpe de portage pour quand il sera tout petit.

J'ai lavé les pyjamas et mis des draps dans le lit. Puis j'ai accouché.

Je suis rentrée à la maison.

Je n'arrivais pas à poser mon bébé, qui ne semblait bien que dans mes bras, je profitais de son (trop petit) sommeil de la journée pour me laver. Mais je ne réussissais ni à me faire à manger, ni à manger. Au bout de 3 jours, les bras en compote et saturée de tartines au kiri, je suis allée sur internet, j'ai acheté une écharpe de portage : elle a changé ma vie.

Au bout de 2 essais, je savais parfaitement la nouer (j'étais soit particulièrement douée, soit profondément désespérée).

J'ai retrouvé l'usage de mes mains, j'ai fait des courses, j'ai calmé les pleurs (bref je l'ai fait taire), je n'ai pas changé de voiture ni de poussette : j'ai eu quelque chose qui pourrait ressembler à une vie sociale.

J'ai acheté une boite de raviolis (j'ai essayé de cuisiner avec le bébé de l'écharpe, mais quand même c'est dangereux), et nous avons pu avoir des repas de famille presque comme avant (l'encombrement et les cernes en plus). Heureusement que les filles aiment les raviolis.

176b

 Je n'ai comparé avec aucune autre (je ne suis pas assez riche pour ca), je l'a pris noire pour aller avec tous mes vetements, et parce que c'était l'hiver (le noir en été me semble un choix peu judicieux, d'une manière générale l'écharpe de portage quand il fait très chaud semble assez peu judicieux, donc noir, c'est bien).

Ah si, on m'en offert une autre en lin, mais elle n'était ni jolie, ni souple : comme je n'ai pas réussi à m'en servir dès la première fois, j'ai laissé tombé (je suis la persévérance incarnée). Si ca se trouve, elle était bien.