J'aurai pas dû.

Et après j'ai aussi cherché des citations avec le mot maratre dedans.

J'aurai re-pas dû.

 

Donc, j'ai appris :

- que "marâtre" était un terme péjoratif. Y'en a même qui disent que cela serait injurieux.

- que ca veut dire "mauvaise mère". Ou alors "mère dénaturée".

- et au sens large, ca décrit tout ce qui mauvais pour nous. Par exemple, Voltaire, pour dire "quand on a trop pas de chance", il écrit "maratre nature". Ca veut tout dire.

 

Bon les citations, c'est pas mieux.

 

Si par hasard, vous vous evertuez à prendre sur vous pour essayer d'être correcte, acceuillante et compréhensive et même de conduire vos beaux enfants à leurs cours de violon/cheval/judo/piscine. Si vous essayez d'adapter vos principes à une éducation qui n'est ni la votre, ni celle que vous voudriez donner à vos enfants. Si vous avez mis de côté une partie de vos envies pour leur bien-être.

Et bien, tout ca, c'est que dalle. Sémantiquement, vous etes mauvaise, méchante, injuste et perfide.

 

Oui mais NON.

Il existe des marâtres qui sont bien. Des qui font des gateaux pas empoisonnés, des surprises gentilles. Il paraitrait qu'il y en aurait qui font des bisous, qui racontent des histoires le soir et qui font réviser les maths.

Il y en aurait même des qui sont drôles, et des à qui ont peut dire des secrets.

Il y en a qui essaient de ne pas se plaindre de leur condition de belle-mère. Il y en a, c'est des filles bien. Parait même que des hommes sont tombés amoureux d'elles et ont accepté que la chair de leur chair partage leur vie avec elle. C'est dire!

025